ARCHIVES

LA BIBLE

 

La Bible actuelle est un condensé de livres et manuscrits esseniens sacrés qui ont été volés et déformés dans l'intention d'en faire une doctrine religieuse stricte, fondée sur le sacrifice, le péché, la peur et la soumission. Elle se compose de 3 volets principaux : (1) l'Ancien Testament écrit par les annunaki - qui retrace l'histoire humaine depuis leur arrivée sur Terre il y a 250 000 ans, (2) le Nouveau Testament écrit par l'Eglise - qui relate l'histoire de Jésus dans une version diabolisée, et (3) l'Apocalypse ou Livre de la Révélation - qui décrit une série d'événements cataclysmiques totalement inventés pour contre-carrer le processus d'Ascension.

FICHE INFORMATIVE

NOM : la Bible Canonisée (catalogue de recueils bibliques)

VOLETS :

  1. l'Ancien Testament, Bible Hébraïque, Tanakh (-250 000 ans à JC)
  2. le Nouveau Testament (année 0)
  3. l'Apocalypse de Jean, Livre de la Révélation (après 2012)

HISTOIRE : 

Bible, Livre, Vieux Livre, Papier, Vieux

 

L'Ancien Testament (de -250 000 ans à JC)

REDIGE PAR LES ANNUNAKI

 

  • Livre de la Génèse (leur arrivée sur Terre) : le Jardin d'Eden (la planète oasis), Dieu le Père (Jéhovah), la lignée d'Adam et Eve (les enfants hybrides d'Enki)
  • Livre du Déluge (dernier cataclysme atlante) : l'arche de Noë 

Dieu Le Père, St -Sauveur-Cathédrale, Bruges, Belgique

extrait AG - Council of Nicea : Le Dieu vengeur représenté dans les religions violentes est le masque d'un imposteur alien (Jéhovah) qui utilise des images terrifiantes de feu, de souffre et de punition, tout cela avec un dogme mentalement rigide pour maintenir un contrôle strict sur la population terrestre. 

L'annunaki Jéhovah édita et modifia les informations volées des archives fondatrices originales pour créer des histoires basées sur la peur, interprétées librement à partir des événements passés, avec la description de l'invasion des aliens négatifs sur Terre. Les références bibliques classiques de l’Ancien Testament décrivent les événements technologiques de l’Histoire qui sont utilisés pour terroriser l’humanité. La Bible est remplie d’aperçus superficiels des véritables archives humaines angéliques de la Loi de l’Un, qui furent délibérément déformées et inversées pour générer des superpositions négatives de conscience de peur, de culpabilité et de honte, et pour assouvir intentionnellement l’humanité à croire qu’elle est à la merci d’un Dieu vengeur. Nombreux sont les humains qui se connectent aux histoires de la Bible à partir de souvenirs gravés profondémment dans l'inconscient, de ces événements tragiques qui se sont produits dans l’histoire cachée de l'humanité ou pendant des vies simultanées. Ces mots décrivent des mémoires cellulaires dont l’âme humaine se souvient et se connecte à travers les lignes de temps passées, comme la connaissance subconsciente que notre Terre a souffert d’un tragique cataclysme, d'innondation et d'invasion subséquente à la culture humaine originelle avancée.

 

Le Nouveau Testament (année 0)

REDIGE PAR L'EGLISE ROMAINE DRACO-ANNUNAKI

 

  • Les Personnages : "Jésus le Prophète" (Yeshua, enseignant de l'Un), "Marie la Vierge" (Mary, mère maternelle et femme aimée), "Marie-Madeleine la Prostituée" (Mary-Magdalène, femme sacrée), "les Saints Martyres" (membres christiques sacrifiés pour leur sang), "les Fidèles Disciples" (templiers azurites de l'Ordre du Christ)
  • La Passion du Christ (drame réalisé sur un autre homme) : le Jugement, la Flagellation, la Crucifixion...
  • Paradis et Enfers (groupe annunaki de Nibiru et groupe draconien d'Orion) : le Jugement céleste (faux karma amenant à une réincarnation forcée), la Damnation (esclavage prolongé au service des dracos d'Orion)

Jésus, Christ, Clinique, Jésus Christ

 

L'Apocalypse (après 2012)

REDIGE PAR LES GROUPES DRACO-ANNUNAKI POUR EVITER L'ASCENSION 

 

  • Apocalypsê : la "Révélation" en grec
  • Les 4 Bêtes : Lion (le Grand Lion Blanc), Aigle (l'Aigle Doré), Boeuf (la Vache Bleue Sacrée), Homme (les 4 Piliers Humains)
  • Les Cataclysmes : la Colère de Dieu (Jéhovah)

Manipulation De Photos, Étranger, Inhumain, Nuit

extrait AG - le Livre de la Révélation : Le chapitre des Révélations dans la Bible Chrétienne ne comporte aucun contenu des archives originales fondatrices, des manuscrits de Yeshua ou des transmissions sacrées de Dieu. Ce chapitre décrit les détails déformés qui activent le Logiciel Armageddon pré-planifié pour la fin du cycle de l’Ascension, dans lequel les technologies aliens négatives sont progressivement mises en œuvre pour détruire la surface de la Terre afin de servir les objectifs du Nouvel Ordre Mondial. Le chapitre des Révélations est un plan qui décrit chaque étape des prévisions des aliens négatifs pour envahir la surface de la Terre, dans lequel les Archives Fondatrices sont complètement détruites, remplacées par les religions et l’athéisme. Cela laisse tout le système de Portails Planétaires sous la domination complète des groupes de contrôleurs négatifs, où l'annunaki Jéhovah est adoré sur son thrône. 

Les 4 Bêtes agenouillées devant le trône, mentionnées dans les Révélations, se rapportent aux Archives Génétiques Fondatrices Originales au sein du système de réseau planétaire, qui contient le reflet de leur conscience sur Terre. Les 4 Créatures Vivantes (Lion, Aigle, Bœuf, Homme) sont les réseaux de consciences gardiennes fondatrices les plus puissants, qui sont interconnectés avec l’ensemble de la grille planétaire et le système de Portails. Il s'agit de : le Grand Lion Blanc, la Vache Bleue Sacrée, la Grille de l'Aigle Doré et les Quatre Piliers de l’Homme. Avec la plannification de la conquête progressive et la domination des ces 4 réseaux planétaires gardiens durant l'Age Sombre, l’intention était de tuer et d'utiliser ces 4 bêtes pour les forcer à s'agenouiller devant le trône de Jéhovah. 

Le contenu enuméré dans les Révélations de la Bible n’a jamais fait partie des Archives Originales Fondatrices ou des traductions essenniennes gardiennes. Au lieu de cela, il est utilisé comme un encodage biblique des aliens négatifs pour installer les superpositions de conscience collective qui instillent la manifestation du Logiciel Armageddon, en incitant au terrorisme, aux cataclysmes et à la pestilence, mis en œuvre pour ravager la surface de la Terre et contrôler pleinement les échéanciers de la fin du cycle de l’Ascension.

 

 

 

*          *          *

glossaire de l'ascension - le Conseil de Nicée

 

Les textes bibliques

 Piqrggadt CONTENU 

Dans l’ensemble, les textes bibliques contiennent un encodage de la pure fréquence des disques originaux holographiques, mais ils contiennent également un mélange extrêmement intelligent de vérités utilisées pour dire des mensonges, afin de rendre la compréhension du contenu actuel aussi confuse que possible dans l'interprétation faite par le lecteur ou le fidèle. La Bible regorge de tactiques paralysantes, de vérités et de mensonges, de violence et de dissonance cognitive. Les nouvelles versions ont tentées de rendre le contenu plus compréhensible aux normes actuelles, mais cette information contient encore de nombreux systèmes de croyances erronées qui proviennent directement des influences anti-humaines qui cherchent à asservir l’humanité.

Piqrggadt  MULTIPLICATION DES RECEUILS

Durant des centaines d’années, les manuscrits esseniens de l’équipe de Yeshua furent volés, traduits, étudiés, puis falsifiés, et édités, en omettant de révéler d’importants concepts spirituels, comme indiqué par les décisions prises par les pouvoirs derrière le Concile de Nicée et la direction draconienne ayant infiltré l’Église de Rome.  À la suite des programmes génocidaires lancés, les groupes esseniens furent mis à mort et la connaissance fût cachée, mais elle continua à être transmise en secret au sein des sectes cathares. Certains de ces documents se trouvent dans le contenu du Nag Hammadi, auquel le public n’a eu qu’un accès limité à des informations partielles.

Les manuscrits en possession de l'Eglise furent embellis avec un assortiment de faussetés, de préjugés et d'éditions transmises par les annunaki déchus aux scribes humains, principalement par le collectif de Jéhovah. Dans le collectif Jehovien se trouvent les ingénieurs des implants de crucifixion, et les personnes qui ont aidé à concevoir la Bible avec des récits violents basés sur le sacrifice de sang du Christ. Il y eu des quantités inexprimables d’éditions, d’omissions et de révisions faites à partir des traductions de ces manuscrits originaux qui ont été copiés à plusieurs reprises de l’hébreu, araméen, latin et grec dans un assortiment de langues et d’interprétations variées. Les livres de la Bible et les doctrines de l’Église furent souvent commandés par un assortiment d’évêques chrétiens, de prêtres, de rois et de dirigeants à travers les âges depuis la mission du Christ Yeshua.

Piqrggadt  LA BIBLE ANGLAISE

Auparavant, le seul moyen d’accéder au contenu de la Bible était de passer par un responsable de l’Église qui en interprétait le sens pour sa congrégation analphabète. Le peuple commun n'eu véritablement accès à le lecture de la Bible qu'en 1604, depuis que le roi James chargea une équipe d'érudits de travailler à la traduction anglaise de la Bible chrétienne pour l'Eglise d'Angleterre, établissant la forme hiérarchique du pouvoir au sein du système de gouvernance religieuse. Cette traduction continuait d'appliquer les croyances salvatrices de l'Eglise de Rome avec le sacrifice du sang par le biais de la crucifixion du Christ nécessaire à la purification des péchés de l'humanité.

Dès la première moitié du XVIIIe siècle, la version autorisée de la Bible du roi James était devenue la traduction anglaise incontestée la plus utilisée dans les églises anglicanes et protestantes anglaises. 

Au début du 19ème siècle, cette version de la Bible devint le livre le plus imprimé de l'histoire. 

Il existe aujourd'hui des centaines de versions de la Bible en anglais et des traductions dans plus de 2000 langues, dans lesquelles chaque individu et chaque congrégation a ses convictions personnelles, selon leur propre traduction et compréhension de ce qu'est la vérité,  avec des mots considérés comme provenant directement de Dieu.

 

St Constantine, Saint, La Religion, Église

LE CONCILE DE NICEE (en l'année 325)

Le premier conseil de Nicée était un conseil d’évêques chrétiens convoqué dans la ville bithynienne de Nicée (maintenant Iznik, dans la province de Bursa, en Turquie) par l’empereur romain Constantin Ier en 325 après J.-C.

Constantin Ier (ci-contre) ordonna à ses évêques chrétiens d'organiser la première conférence avec l'Eglise de Rome, pour promulguer un conseil qui examinerait les manuscrits esseniens secrètement volés. L’histoire nous dit que le but du conseil de Nicée était de créer des déclarations et des canons d'une croyance doctrinale, dans l’intention de définir ce qui deviendrait les fondements de la croyance chrétienne, en établissant le Credo de Nicée. Mais ce Conseil mis en oeuvre la base permanente du dogme utilisé pour la torture humaine et le sacrifice de sang fait au nom de Dieu. Les principales réalisations furent l'établissement de la question christologique sur la nature divine du Fils Divin et de sa relation avec le Père Divin, l'établissement de la date de Pâques et la promulgation de la loi canonique. 

La version la plus ancienne de la copie nicéenne est le Codex Vaticanus, qui est le plus ancien manuscrit grec du Nouveau Testament, conservé dans la Bibliothèque du Vatican depuis le 15ème siècle. Toute les versions ont fini par former les livres de la Bible canonisée. Cette Bible est depuis utilisée pour les motivations politiques des gouvernements et pour organiser les religions dans le but de continuer à appliquer des vérités partielles et des croyances patriarcales énoncées par les faux dieux annunaki à travers le monde, sous le couvert d’unifier les Églises chrétiennes entre elles via la doctrine écrite et ordonnée par Dieu.

 

 

extraits de texte : Ascension Glossary - Council of Nicea, Book of Revelation

références images : Pixabay

liens : Jésus Christ, les Templiers, les 12 Disques Holographiques, Yahveh Jehovah, les Annunaki, la Croix

archivage : le Codex Vaticanus

Ajouter un commentaire